Prise en main de l’émetteur récepteur 433Mhz RXFcom dans domoticz sur Raspberrypi

J’ai craqué, plutôt que de continuer mon hack avec l’entrée son sur un kit rasbperry-pi, j’ai acheté un produit tout fait du marché : le CM180. Je ne trouvais pas le temps pour bien calibrer mon montage raspberry-pi. De plus, l’enregistrement du son en continu avec les calculs de puissance RMS prenait beaucoup de ressource proc et … consommait pas mal !

Du coup j’ai un super afficheur au milieu du salon qui me donne la puissance électrique consommé par ma maison en temps réel. Le boitier en question communique avec le boîtier de mesure en 433Mhz se situant dans mon tableau électrique.

Je n’ai cependant pas perdu de vue mon objectif premier : enregistrer (logger) la consommation électrique de la maison avec ma raspberry-pi. Pour cela j’aurais pu faire un montage à base de petit émetteur/récepteur 433Mhz comme on en trouve des milliers sur le marché. J’aurais pu également me lancer dans le montage d’un émetteur récepteur libre à base d’arduino comme on en trouve à travers le web. Mais non, là encore j’ai craqué pour un truc tout fait du commerce (et bien plus cher) en achetant un RFXcom USB. L’objectif étant de ne pas perdre trop de temps en configuration pour me concentrer sur la gestion d’un serveur de log sur raspberry-pi (certainement domoticz).

Le vif du sujet

On trouve plusieurs tutoriels pour l’installation du RFXcom sous Linux. Mais comme d’habitude avec mon pc sous debian, ça ne marche pas tout à fait comme décrit.

Et comme l’objectif final est d’utiliser l’adaptateur sur une raspberrypi, autant s’y mettre tout de suite, d’autant que tutomotic propose un très bon tutoriel pour ça.

L’installation sur la raspberrypi est extrêmement simple, il suffit de taper la commande :

sudo curl -L install.domoticz.com | bash

Puis de se connecter au serveur avec son navigateur pour la configuration.

Pour la connexion de domoticz au CM180 on se reportera au tuto de l’atelier du geek qui explique tout très bien. Une fois l’adaptateur ajouté, le compteur d’energie est visible dans la rubrique «dispositif».

Et voila on peut maintenant fliquer sa consommation d’électricité minute par minute 😉

Ce contenu a été publié dans embarqué, informatique, Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *