Tests de vélo couchés chez cycle zen

Profitant de mon petit séjour à Nantes pour les Rencontres Mondiales (Françaises ?) du Logiciel Libre, je suis passé par la case Angers pour essayer des vélos couchés. Situé à La Bohale sur les bord de la Loire, cycle zen permet de tester le plus grand choix de vélo couché en France, moyennant un chèque de 30€ à valoir sur l’achat d’un vélo.

Voici donc quelques impressions sur mes essais :

Nazca pioneer 20-26 guidon dessous

C’est le premier que j’ai testé, les nombres 20-26 donnent la dimension des roues ( 26 pouces à l’arrière et 20 pouce à l’avant). Le premier test est particulièrement tendu, je défi quiconque de réussir à tenir sur un vélo couché guidon bas du premier coup ! Mais un fois qu’on a pigé le truc ( au bout d’une ou deux minutes) c’est magique.

La position couchée permet vraiment de pédaler … confortablement, d’avoir une vraie vue en panoramique sur le paysage, le système de changement de vitesse de ces guidons est extraordinaire.

Nazca Pioneer 20-26

Nazca pioneer 26-26 guidon dessus

Le deuxième vélo était un 26-26 toujours de chez nazca mais avec un guidon haut, qui permet une conduite un peu plus naturelle. Les grandes roues permettent une meilleurs stabilité, et surtout le fait d’être plus haut permet d’être mieux vue et de mieux voir.

Nazca pioneer 26-26

Trike

J’ai quand même profité de cette séance de tests pour essayer des trikes roue directrice arrière et avant (ndlr : seul la roue directrice arrière est disponible en photo ici). C’est très rigolo on a les mêmes impressions que sur un kart, mais sans le bruit 😉 Par contre c’est vraiment trop proche du sol à mon goût, je ne suis pas un rampant tout de même.

Test du Trike roue directive arrière.

Grasshoper FX

À force d’acharnement et de questionnement j’ai quand même réussi à extorquer au vendeur une vraie petite merveille de derrière le comptoir : un couché pliant. Tellement pliant qu’il a les même dimensions que mon Dahon une fois dans sa sacoche. Mais j’ai eu beau taper du pied, je n’ai hélas pas pu l’essayer. Malgré ces grandes qualités, il possède tout de même quelques inconvénients :

  • C’est un 20-20 : je ne suis pas un rampant je vous l’ai déjà dit.
  • Il est beaucoup plus cher qu’un couché classique de chez nazca.
Un couché pliant

Un couché pliant

Donc pour conclure, l’experience a un petit goût de revenez-y mais réfléchissez-bien. Surtout que les vélos sont fabriqués sur demande avec un délais de 8 semaines quand même !

Affaire à suivre …

Ce contenu a été publié dans couché, vélo, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Tests de vélo couchés chez cycle zen

  1. Stéphane dit :

    Le modèle 20-26 n’est pas le Pioneer mais le Paseo.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *